Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier 12 mai, l'orage gronde, un peu loin, mais les nuages deviennent beau.

Alors je vais faire une balade, Chachourite ne viendra pas, mais sera dehors et Chachou dans la catégorie "peur du rien" surtout m'accompagne et me suit.

Mais ici je vais commencer par la fin avant de finir par le début.

Chachou se balade et se fou bien de l'orage au loin. Ensuite la balade continue, le premier est presque terminé et un second arrive au loin mais celui là sera pour une averse mais on sera de retour tous les trois avant la pluie.

Chachou fait une grande balade, elle durera plus d'une heure. C'est une balade classique sauf que moi je cherche à faire une photo d'éclaire et puis j'attends tranquillement que les beaux nuages d'orage s'arrêtent dans l'alignement du village.

Enfin pour faire rapide, moi je ne bouge pas, mais Chachou oui !

Je surveille le petit car avec l'orage il faut le surveiller.

Puis deuxième arrêt, Chachou en a plein les pattounes.

Chachou dort.

Chachou dort.

Chachou va me faire peur, enfin presque, car il va faire une sieste avant l'orage qui avance mais surtout, de l'autre côté un couple balade son chien sans laisse.

Attention Chachou ! Je vais surveiller ta sieste de très très près.

Chachou se réveille.

Chachou se réveille.

Je miaule à Chachou attention !

Chachou me miaule rien alors je lui dis bouge pas le chien passe.

Chachou ne verra mi le couple ni le chien.

Mais un grand arbre est juste à côté, alors tout va bien.

Chachou maintenant se repose.

Chachou maintenant se repose.

Chachou se repose tranquillement.

Moi je vais faire une suite car les éclaires sont dernières.

Premier plan un Chachou, deuxième rien, car finalement j'ai rater les éclaires.

Le regard du félin.

Le regard du félin.

Un regard en pleine forme.
Un regard en pleine forme.

Un regard en pleine forme.

Les éclaires au loin mais invisible, mais Chachou est grandiose.
Les éclaires au loin mais invisible, mais Chachou est grandiose.
Les éclaires au loin mais invisible, mais Chachou est grandiose.
Les éclaires au loin mais invisible, mais Chachou est grandiose.
Les éclaires au loin mais invisible, mais Chachou est grandiose.
Les éclaires au loin mais invisible, mais Chachou est grandiose.
Les éclaires au loin mais invisible, mais Chachou est grandiose.
Les éclaires au loin mais invisible, mais Chachou est grandiose.

Les éclaires au loin mais invisible, mais Chachou est grandiose.

Le retour du Chachou.

Le retour du Chachou.

Chachou me demande, tu restes combien de temps, j'ai une petite sieste à faire moi.

Je dis Chachou l'orage arrive la pluie viendra mais je te le dirais.

Il ne faudra pas rater le retour, ou alors je porterai chat !

Dormir !
Dormir !
Dormir !
Dormir !

Dormir !

Je ne sais pas, je ne suis pas chat, mais dormir avec ce bruit et sans un toit, c'est oser !

Puis vient le temps de dire Chachou il faut y aller ! et vite !

Chachou a bien récupéré.

Chachou a bien récupéré.

Deux petites siestes après ! Chachou se réveille et pense au retour, mais pas longtemps.

Ce n'est pas l'idée d'une troisième sieste qui arrive, mais d'un papillon.

Un papillon, un Chachou, un Chachou qui ratera le papillon.
Un papillon, un Chachou, un Chachou qui ratera le papillon.
Un papillon, un Chachou, un Chachou qui ratera le papillon.

Un papillon, un Chachou, un Chachou qui ratera le papillon.

Retour sans problème.

Retour sans problème.

Et maintenant voici le début de l'histoire. Chachou au début n'a jamais penser qu'il fallait aussi se reposer.

La balade il aime !
La balade il aime !
La balade il aime !
La balade il aime !
La balade il aime !

La balade il aime !

Pas de doute, j'ai un assistant de premier choix.

Pas un emploi fictif, Chachou et sa mère, même si ici elle n'a rien fait, sauf de venir et non se cacher, eu une bonne gamelle.

Tag(s) : #Chachou, #mai 2017

Partager cet article

Repost 0